Birmanie : les évolutions du conflit armé

Cette page a pour objectif de mettre à disposition des informations mises à jour sur les conflits actifs en Birmanie, soulignant leurs impacts sur la population locale. 

** Nord de l’Etat Shan, le 10 avril 2017 ** 

Des combats ont éclaté le dimanche 10 avril entre le groupe ethnique armé Ta’ang National Liberation Army et les forces armées gouvernementales à côté de la ville de Kyaukme au nord de l’Etat Shan. Des civils qui travaillaient dans des plantations de thé se sont retrouvés entourés par les affrontements. La veille, deux affrontements entre ce même groupe et l’armée birmane avaient déjà eu lieu.

Source : Democratic Voice of Burma « TNLA, Burma Army clash in northern Shan State »

** Kokang, le 22 mars 2017 **

Le conflit entre les forces armées gouvernementales et le groupe ethnique armée Myanmar National Democratic Alliance Army (MNDAA) s’est intensifié dans la zone de Laogai, à la frontière chinoise. L’armée birmane n’hésite pas à lâcher des obus dans la zone. Le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires a annoncé que plus de 30 000 civils ont fui la zone autonome de Kokang depuis que la MNDAA a lancé des assauts au début du mois dans le but de reprendre le contrôle de Laogai, position militaire stratégique.

Source : Democratic Voice of Burma, « Laogai fighting intensifies, shells land on Chinese soil ».