Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale

 

Hier encore, des centaines de personnes se sont rassemblées à Sittwe pour manifester contre le fait que 53 Rohingya aient obtenu une carte nationale d’identité, prenant part au processus de nationalité. Les manifestants demandent l’arrestation du responsable local pour l’immigration pour avoir violé la loi 1982 pour la citoyenneté. Les tensions sont vives dans l’Etat d’Arakan, et les discours de haine sont devenus une habitude.

Il est grand temps que le gouvernement birman mette en place une législation solide, interdisant tout type de discours de haine, et favorise la mise en place de dialogue interconfessionnel.