L’éminent avocat U Ko Ni a été assassiné en Birmanie

Info Birmanie exprime sa tristesse ainsi que sa solidarité suite à la mort d’U Ko Ni. L’éminent avocat a été assassiné par balle le 29 janvier 2017 à l’aéroport de Rangoun. Info Birmanie rappelle que la gravité de cet acte ne doit pas être sous-estimée, et la nécessité d’une enquête indépendante soit menée.

U Ko Ni était un conseiller juridique clé de la Ligue Nationale pour la Démocratie, notamment au sujet de la réforme constitutionnelle. Il était très critique de la constitution de 2008 et plaidait pour son abandon puis sa réécriture en vue d’une réelle transition démocratique, et non pour son amendement. Il a joué un rôle très important dans la lutte pour la démocratie et pour la paix en Birmanie.

Musulman, U Ko Ni a souvent été la cible de critiques de la part des groupes nationalistes en raison de sa religion. L’un de ses objectifs était d’avancer vers une harmonie inter-religieuse. Il a  vivement condamné les quatre lois « sur la race et la religion » qui restreignent les droits des minorités musulmanes, promulguées sous le gouvernement de Thein Sein

Info Birmanie avait eu la chance de le recevoir afin de l’accompagner au Parlement Européen à Strasbourg en juin 2015. U Ko Ni avait pu rencontrer Michèle Rivasi, député européenne d’Europe Écologie Les Verts, et Nawel Rafik Elmrini, adjointe aux relations internationales de la ville de Strasbourg.

Alors qu’il pourrait s’agir d’un assassinat politique, il est indispensable qu’une enquête indépendante et impartiale soit lancée. Les luttes menées par U Ko Ni doivent être poursuivies, pour plus de tolérance, afin d’avancer vers une société juste et équitable en Birmanie. 

Version PDF

IMG_1682[1]